Grivel: une famille toujours à la pointe de l’innovation !

Si vous êtes passionnés par l’histoire de l’alpinisme et de l’escalade, vous aurez certainement entendu parler de la famille Grivel de Courmayeur : un nom étroitement lié à l’alpinisme depuis plus de deux siècles, tant pour la passion profonde qui unit la famille à la montagne depuis des générations, que pour les innovations révolutionnaires dans le domaine des équipements, conçues par les mains habiles et ingénieuses des Grivel.
En effet, c’est en 1912 qu’Henry Grivel fabriqua la première paire de crampons à 10 pointes, ce qui changea la façon de vivre l’alpinisme. Ce fut ensuite son fils aîné Laurent qui les perfectionna davantage et son fils cadet qui présenta les premiers crampons super légers en 1933.
Au fil du temps, la famille Grivel a créé de nombreuses activités, qui ont été l’un des fleurons de la vie touristique de Courmayeur : du magasin historique d’équipement sportif en plein centre ville au dépôt de ski à Dolonne, du service de location d’équipements techniques et de vêtements pour les sports de montagne à la gestion de confortables appartements de vacances.

Notre histoire

Le nom de la famille Grivel est indissolublement lié, depuis plus d’un siècle, à celui de Courmayeur et, surtout, à celui des escalades, de la haute montagne et de l’alpinisme.
Dominique Grivel arriva à Courmayeur en 1873 et, trois ans plus tard, il fonda l’atelier Grivel à Dolonne.
En 1912, l’alpiniste anglais Oskar Eckstein demanda à Henry Grivel de fabriquer la première paire de crampons à glace pour l’alpinisme. Ses fils Laurent, Camille et Aimé, qui partageaient son intérêt pour l’atelier et son amour de la montagne, le rejoignirent bientôt dans son travail.
D’une conquête de l’alpinisme à l’autre, remarquables ont été les innovations qui ont permis aux équipements Grivel de devenir toujours plus performants, comme l’adoption de certains aciers spéciaux de Cogne, qui les ont rendus plus légers et plus résistants.
Par la suite, le relais des trois frères Grivel est pris par le fils de Camille, Walter, qui ouvre un magasin de montagne au cœur de Courmayeur : il l’appelle  » 4810 « , en hommage au Mont Blanc.
Aujourd’hui, ce sont les fils de Walter, Enrico et André, qui ont pour mission de perpétuer ensemble la tradition familiale.
Quel est l’avenir ? Transmettre toute la tradition et la passion de la famille Grivel à leurs fils Laurent, Thomas, Joseph.